Généralités :

En cas de sténose de l’urètre récidivante malgré un traitement endoscopique, une urétroplastie (reconstruction urétrale) pourra être proposée.

Intervention :

L’urétroplastie est réalisée sous anesthésie générale.

Une incision est réalisée en regard de l’urètre sténosé.

En cas de sténose courte, une résection de la zone sténosée puis une anastomose directe est réalisable.

En cas de sténose longue, l’utilisation d’un greffon est nécessaire et fait appel à la muqueuse buccale qui est prélevée puis placée au niveau de la sténose ce qui permet d’élargir la zone reconstruite.

Une sonde urinaire ainsi qu’un cathéter sus pubien sont généralement placés après l’intervention pour une durée de 3 à 4 semaines.

Les taux de récidive sont faibles après urétroplastie.